Le monde de l’entreprise est un écosystème beaucoup plus agile qu’une nation

Interview de Céline Dujardin, Directrice de la Transformation, Medtronic France


Quel est l’impact de la transition écologique sur les métiers de la santé, et plus particulièrement sur les entreprises de santé ?


Pour parler d’environnement, il faut s’intéresser à tout ce qui nous entoure. La qualité de l’air que nous respirons, l’eau et les aliments que nous consommons, le bruit que nous subissons, les objets que nous utilisons… Tous ces facteurs influencent considérablement notre santé – positivement ou négativement. En préservant l’environnement, nous engageons une démarche de prévention des maladies et de fait, nous avons un impact sur la santé. La santé humaine passe par la santé de notre planète. Les chiffres parlent d’ailleurs d’eux-mêmes : selon l'OMS, jusqu'à 24 % des maladies actuelles dans le monde peuvent être attribuées à la dégradation de l'environnement (Chevrier, 2007, Maamri et Ben El Mostafa, 2016).


Chez Medtronic nous mettons notre esprit d'ingénierie au service de l’innovation en matière de durabilité environnementale dès la conception de nos produits pour réduire notre empreinte carbone, notre consommation d'eau et nos déchets. Les actions mise en œuvre aujourd'hui pour améliorer la santé de la planète contribueront à la santé des générations futures.


Votre Mission est d’améliorer le bien être humain, ce qui inclut une réflexion et des actions plus globales dans le domaine de l’environnement. Comment conciliez-vous votre industrie, sa raison d’être et une véritable approche environnementale ? Medtronic est -elle une entreprise citoyenne ?


Notre entreprise est un acteur majeur dans le domaine des technologies de santé et nous proposons des solutions innovantes aux patients atteints de maladies chroniques dans les domaines des maladies cardiovasculaires, du diabète, de l’obésité, du cancer, des douleurs chroniques et maladies dégénératives du cerveau et du dos, pour n’en citer que quelques-uns. Au quotidien, nos équipes conçoivent l’extraordinaire pour soulager la douleur, rétablir la santé et prolonger la vie.


Si nous sommes connus et reconnus dans les technologies de santé, nous avons aussi à cœur de mieux faire connaître notre vision environnementale et nos actions. Les patients demandent à être davantage impliqués dans le choix de leurs technologies de santé. Ils s’intéresseront autant au confort du dispositif (taille, discrétion, autonomie) et à sa capacité à continuer à leur permettre d’avoir une vie active qu’à son empreinte carbone (circuit court, recyclage, biodégradable …). Les consommateurs de technologies de santé sont ainsi de plus en plus éco-responsables et les marques de santé doivent prendre ce sujet à bras le corps et démontrer que l’on peut soigner ET contribuer à un monde meilleur.


Entreprise citoyenne, Medtronic accentue chaque année ses efforts en matière de RSE pour avoir un impact mesurable sur des questions telles que la protection de notre planète, l'accélération de l'accès aux technologies de santé, et la promotion de l'inclusion, de la diversité et de l'équité.


Vous êtes qualifiés « d’industrie en santé ». Quelles actions concrètes menez-vous au sein de Medtronic dans le cadre de votre politique RSE ? Quelle part de votre investissement consacrez-vous au développement durable ?


En matière de développement durable nous nous posons deux questions fondamentales : pourquoi le faisons-nous ? Et comment devons-nous le faire ?


Le pourquoi n’est plus à démontrer. Les dérèglements climatiques et ses impacts sur notre environnement sont des défis majeurs. Face à cette urgence climatique, les entreprises ont un rôle majeur à jouer. Aider à soigner les gens, c’est également prendre soin de notre planète et protéger notre environnement. La démarche environnementale doit être pleinement inscrite dans une politique de Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE).


Sur le comment, Medtronic intègre ces dimensions sociales et environnementales dans ses décisions stratégiques. Présents sur l'ensemble de la chaîne de valeur des technologies médicales : R&D, production et commercialisation, Medtronic prend au sérieux son rôle-modèle dans le domaine des technologies de santé responsables. Nous avons un engagement fort d’atteindre la neutralité carbone d'ici à 2030. Et pour mesurer nos progrès et montrer notre engagement, nous avons fixé des objectifs intermédiaires à horizon 2025, comme la réduction de 11% de l'intensité des émissions de gaz à effet de serre - et produire 25 % de notre énergie à partir de sources renouvelables et sources alternatives.


Nous sommes convaincus que tout engagement, toute action, si minime qu’ils soient, sont des pas en avant. L’engagement citoyen peut donc passer de petites actions au quotidien, de petits gestes qui peuvent devenir des habitudes vertueuses. En France, depuis deux ans, nous avons déployé de nouvelles façons de travailler en réponse aux besoins de nos équipes de collaborer d’avantage, travailler ensemble et d’être ensemble avec une approche hybride mixant des temps de présentiel et des temps de distanciel comme le télétravail. Cela nous a amené à avoir des réflexions sur nos locaux pour lesquels nous avions à cœur d’avoir un label HQE (Haute Qualité Environnementale) que nous avons d’ailleurs obtenu avec une mention Excellente au titre de la Gestion Durable. De la même façon dans l’aménagement de nos locaux, nous avons laissé la place à des matériaux écoresponsables et nous commençons à revoir notre politique d’achats responsables (en proposant des articles plus écoresponsables dans nos fournitures de bureau par exemple), en remplaçant les gobelets par des tasses, en accentuant le tri des déchets quotidien.


Nous nous sommes aussi engagés à réfléchir sur le bien-être individuel de nos collaborateurs en travaillant sur une organisation du travail plus respectueuse des aspirations individuelles, en réduisant les déplacements et en laissant à nos équipes le choix de leur lieu de travail en fonction des tâches qu’elles ont prévu d’accomplir. Nous avons formé les équipes sur de nouveaux outils collaboratifs pour rester aussi efficaces à distance. Je dois admettre que la pandémie a accéléré cette démarche. En matière de développement durable, cela a aussi un impact par une limitation des déplacements notamment.


Le monde de l’entreprise est un écosystème beaucoup plus agile qu’une nation. Ainsi, nous pouvons expérimenter plus vite et plus facilement qu’un gouvernement. Cela demande toutefois une vraie conduite du changement. Je me souviens quand nous avons annoncé la mise en place d’une politique « zéro papier » pour notre politique d’archivage, nous avons cherché à savoir quels documents pouvaient être archivés électroniquement, pendant combien temps et là nous avons ouvert le champ des possibles. Nous avons pu mettre en place des solutions de stockage électronique, des animations autour de cyber cleaning day (journée de nettoyage numérique), de signature électronique. Le résultat est au rendez-vous avec une réduction de plus de 90% de notre archivage papier et de notre espace de stockage pour donner plus de place aux espaces d’échanges et de collaboration pour nos équipes. Cela peut sembler anodin, pourtant une grande partie de notre activité est effectuée avec les établissements publics avec beaucoup de documents administratifs et d’échanges papier. La crise sanitaire a eu un impact sur nous tous. Nos clients et nos collaborateurs ont entrepris des démarches plus éco-responsables. Cela nous motive à aller plus loin. Nous avons de nombreux chantiers en cours et nous avons des initiatives dans nos cartons pour relever les défis environnementaux et sociétaux.


De quelle manière contribuez-vous à promouvoir l’inclusion et la diversité au sein de votre entreprise ?


En matière d’inclusion, de diversité et d’équité, le travail de Medtronic se fonde sur trois approches : l'individu, l'entreprise et la communauté.


Nous sommes conscients qu’un environnement de travail dans lequel les employés se sentent valorisés, et sont traités de manière juste et équitable est une composante essentielle de la proposition de valeur pour nos collaborateurs et collaboratrices. C’est d’ailleurs inscrit dans un des paragraphes de la Mission de l’entreprise : « Reconnaître la valeur personnelle de tous nos collaborateurs et créer un environnement de travail satisfaisant, offrant sécurité, possibilités d'avancement et participation au succès de la société. »


Nous portons des programmes d’accompagnement dans le développement de nos collaborateurs avec des approches innovantes et différenciantes comme un programme de mentorat et de mentorat inversé entre les générations où des « anciens » vont accompagner les plus jeunes pour développer leurs expertises et expériences pendant que des jeunes vont coacher des plus seniors pour les aider à rester connectés aux nouvelles technologies par exemple. En exploitant les savoir-faire, connaissances, expertises et compétences de chacun, l’entreprise crée des conversations, des échanges, du lien interpersonnel et reste à l’écoute des besoins de toutes les générations.


A titre personnel, je ne suis pas une « geek » et je vous garantis que cela m’a apporté beaucoup. Et puis collectivement, j’ai pu observer que c’est un vrai gage de cohésion d’équipe.


Nous avons également de nombreuses initiatives venant de nos collaborateurs et collaboratrices. Nos équipes ont une grande capacité à s’emparer d’un sujet, que ce soit une problématique interne ou un sujet de société, et à venir proposer des idées pour tester des solutions innovantes ou développer nos compétences et connaissances. Cette intelligence collaborative est la démonstration concrète de l’engagement de chacun et chacune d’entre nous pour faire avancer notre collectif Medtronic France et s’exprime aux travers de nos communautés. Par exemple, notre réseau de femmes (Medtronic WoMen Network) compte plus de 100 membres actifs qui œuvrent à l’attente de notre objectif de 45% de femmes à des postes de management et plus d’ici à 5 ans. Nous sommes également membres du collectif pluriprofessionnel Femmes de Santé, qui a pour objectif de valoriser et de développer l'humain au cœur du système de Santé et de promouvoir l’expertise et les actions initiées par les femmes dans le secteur de la Santé.


Notre communauté Pride propose des évènements internes pour libérer la parole des collaborateurs et collaboratrices​, accompagner l’inclusion de toutes les diversités​, incarner la convivialité, la tolérance, le respect et l’ouverture d’esprit​.

Notre communauté Health@Work propose des actions pour favoriser la prise en compte du handicap et mieux concilier la maladie au travail. Nous avons d’ailleurs adhéré et signé la charte de l’association Cancer@Work l’année dernière à leur initiative pour aller plus loin dans ce domaine.


D’autres Communautés nous permettent d’avoir un impact sur notre écosystème, nous avons par exemple des employés bénévoles qui apportent du soutien et de l’accompagnement à des jeunes étudiants issus de milieux populaires dans leur insertion professionnelle, en partenariat avec l’association Article 1. Notre équipe GoGreen met en place des dispositifs, initiatives et évènements en faveur de la préservation de l’environnement et pour encourager la solidarité dans l’entreprise.​ Grâce à eux, nous avons noué un partenariat avec l’entreprise solidaire Cèdre pour le recyclage des déchets de notre campus parisien.


Tout cela contribue à rendre un monde meilleur. La RSE change les choses en permettant des actions concrètes pour que notre entreprise soit le reflet de notre société et reste connectée à ses besoins.


Vous fabriquez des produits (défibrillateurs stents, valves cardiaques…) qui ont un impact environnemental tout au long de leur cycle de vie. Comment faites-vous alors pour réduire votre empreinte carbone ?


La sécurité des patients est notre priorité absolue dans la fabrication de nos dispositifs médicaux et reste au premier plan des actions que nous menons pour réduire notre empreinte carbone. Dans ce processus de transformation, nous portons une attention toute particulière à la qualité, la stérilisation et la conformité aux normes et réglementation de notre secteur.


Concrètement, en France, nous réduisons l’impact de nos produits par des initiatives de récupération de nos produits et emballages. Quand cela est possible, nous collectons les produits pour les recycler, les reconditionner et leur donner une nouvelle vie. En 2021, nous avons collecté 217 tonnes de déchets de nos produits pour les intégrer dans des filières de recyclage - ce qui représente plus de 4 millions de produits.


Votre siège social est en Irlande. Vous avez en France à peu près 1500 collaborateurs répartis sur plusieurs sites et possédez 5 sites de fabrication. Envisagez-vous d’investir en France dans les prochaines années et de participer ainsi à la ré industrialisation de notre pays ?


Medtronic est effectivement fortement implantée en France. J’ajouterais à nos 5 sites de productions, nos 2 centres de R&D et des partenariats avec des acteurs clés de la santé pour apporter des solutions innovantes et construire des écosystèmes solides dans le domaine de la santé.


Entreprise de premier plan, nous investissons continuellement en France. Nous investissons dans nos équipes avec plus de 300 collaborateurs recrutés sur les trois dernières années. Nous investissons également dans nos sites de production, pour moderniser et renforcer nos capacités existantes. Nos sites de production disposent d'un savoir-faire unique. Par exemple à Trévoux, nos équipes ont une expertise reconnue mondialement dans le domaine des tissus de renfort implantables (utilisé pour renforcer la paroi abdominale) avec un export de 95% de la production. A Rillieux-la-Pape, Medtronic a récemment fait l’acquisition de Medicrea, une entreprise française innovante qui s'appuie sur l'Intelligence Artificielle et la modélisation prédictive pour concevoir et fabriquer des implants pour la colonne vertébrale adaptés au profil de chaque patient.


Enfin, nous investissons dans la recherche avec nos 2 sites de R&D et à travers notre partenariat avec l’IRCAD de Strasbourg, un institut de recherche et de formation des chirurgiens aux techniques de chirurgie mini-invasive, qui dispose de laboratoires de recherche fondamentale et d'unités de R&D en informatique et robotique.


En parallèle, nous œuvrons à renforcer notre écosystème de santé, par exemple dans le secteur de la santé numérique : nous avons beaucoup investi ces dernières années pour soutenir le développement de start-ups spécialisées dans la santé numérique. Notre accélérateur de start-up les aide à attirer de nouveaux financements et à développer leur activité en France.


Dans les mois et les années à venir, nous sommes engagés à apporter aux patients et aux professionnels de santé de nouvelles innovations, notamment basées sur les technologies numériques comme l’Intelligence Artificielle, la Robotique, ou la télésurveillance – qui est une priorité pour le gouvernement français.


Comment bâtir aujourd’hui un parcours de santé solidaire sur le long terme, avec l’ensemble des parties prenantes ?


Nous sommes à un moment charnière pour la santé publique. Les budgets consacrés aux soins de santé sont soumis à de fortes pressions, l'accès à des soins de qualité est limité et, pour un trop grand nombre de personnes, les inégalités en matière de santé restent omniprésentes et systémiques dans le monde. La technologie fera partie de la solution pour obtenir de meilleurs résultats pour les patients et atténuer les disparités en matière d’accès aux soins. En mettant davantage l'accent sur l'équité en matière de santé, nous avons pu consacrer l’année dernière 69,9 millions de dollars à la formation aux soins de santé, touchant ainsi plus de 974 000 professionnels de la santé dans le monde qui améliorent l'accès à des soins de qualité dans leurs communautés.


Plus proche de nous en France, nous avons à cœur de faire bouger les lignes avec notre écosystème. J’ai parlé de notre accélérateur de Start-up. Nous sommes également très actifs au sein de notre syndicat professionnel – le SNITEM. Ensemble, nous accompagnons l’évolution des parcours de soins que nous imaginons dans des lieux uniques pour tous les soins d’un même patient. Ce n’est plus le patient qui devra gérer son parcours dans un système de santé complexe, mais les soins qui viendront à lui, et chez lui à chaque fois que possible. Ainsi, les soins à domicile et la télésurveillance seront généralisés et après les expérimentations réussies des diagnostics en un jour comme à l’IRCAD (cancer de l’appareil digestif) ou à l’institut Gustave Roussy (cancer du sein) la prise en charge en un jour (du diagnostic au soin) sera elle aussi généralisée à chaque fois que possible.

Nous ne réussirons pas seuls. Nous devons réfléchir et agir avec les institutions, le gouvernement, nos clients, les établissements de soins, les associations de patients, les start-ups, nos employés pour laisser à nos enfants un système de santé pérenne et solidaire.


En tant qu’acteur de santé responsable et engagé, nous souhaitons réaliser notre potentiel à influencer positivement et durablement notre écosystème pour que les patients, les médecins, nos employés et nos communautés puissent apporter aux générations futures une vie plus longue, de qualité et en meilleure santé.