Retour au jardin avec des cerises

par Estera Tajber



Aujourd'hui, je t'envoie de la mousse douce avec de la pluie

J'en suis déjà intensément remplie

Je ne voulais pas révéler ce coin perdu

Bien que profondément ancré

Je l'ai caché, je l'ai empaqueté

Il est sorti par mes oreilles et est descendu dans ma gorge

Il pleut

Et le soleil brille aussi

Un été coloré

Je suis aussi changeante que la pluie


Je suis assis sur un banc en face d'un champ de maïs et le champ est devant moi

Le ciel nous regarde et les orties s'accrochent à mes pieds

Il a plu aujourd'hui

Le temps s'améliore

Et je change

Une ombre est tombée sur moi

- Pourquoi ?

Je retourne dans le passé


Une seconde n'est même pas passée

Une dame passe devant moi

Elle s'arrête

Ses mains sont remplies de cerises

Elle demande : en voulez-vous ?

- Oui, avec plaisir, merci !

Et je reviens à la terre

Je retourne à ce qui est ici et maintenant

Je suis émue jusqu'aux profondeurs

J'avale les cerises et regarde la dame s'éloigner.

Ce geste

Si simple

Si jolie

Presque inexistant là où je vis

Je me réveille à la vie

C'est le temps des cerises


Je suis d'ici

Je retourne à moi-même

La bouche pleine de la saveur des cerises


Était-ce un signe ?

Je décide de rester dans le temps présent

Sans interrompre le flux des pensées


De plus, le soleil est maintenant là

Je suis calme

Je coupe le son du téléphone avec beaucoup de difficulté

J'essaie de me connecter

La douceur entre en moi

Malgré les mots amers

- En fait, il a toujours été là, mais je pensais que c'était une sorte de faiblesse

- Je voulais le cacher

- Jetez-le !

Mon corps était déjà presque entièrement recouvert d'acier

Mes larmes ont été effacées

Et maintenant je pourrais devenir la créatrice de la mer

Mes larmes jaillissent de mes yeux

Je suis tombée sous le charme de tes mots

Ah non, ils étaient les miens

J'aime ta touche

Ah non, c'était la mienne

J'aime tellement être avec toi

Ah non, c'était moi.


Mon corps recouvert de mousse douce

Des graines de cerises, un arbre a poussé dans ma gorge aussi

Je l'arrose avec la pluie du ciel ensoleillé

Le maïs m'entoure

Je ressens à la surface de ma peau une ombre douce et chaude recouverte d'un rayon de soleil


Je me serre dans mes bras

- comme c'est bon d’être avec toi !

Ici et maintenant, dans le jardin des cerises


La connexion a été effectuée

- Bienvenue dans le jardin des cerises !


Estera Tajber pour ConfiNews

11 juillet 2022