L’abécédaire est tombé du ciel


Estera Tajber





Le phénomène qui me passionne et me révolte à la fois chez l’espèce humaine, c’est que nous ressemblons tous à une simple mouche : combien de fois devons-nous entrer en collision avec une vitre et ce faisant nous blesser pour trouver notre chemin ?


Il serait peut-être temps de changer notre regard : ce chemin n’est-il pas précisément un moment, un acte de libération ?


Et si cette sensation de collision avec la vitre était le moment le plus crucial ?

En suivant cette voie, nous allons de l’avant si nous le souhaitons.


Que signifie aller de l’avant ?


Dans quelle direction ?


Est-ce le voyage lui-même qui importe, ou le fait d'arriver à destination ?


Est-ce le désir constant d’avoir plus et mieux ?


Nous ne nous contentons même plus de notre bonheur simple, il nous faut toujours davantage.


Je croise des personnalités remarquables et intelligentes qui pourraient raviver et améliorer le sort de la planète mais auxquelles les médias refusent de s’intéresser.


Les préjugés s’enracinent dans la masse, nous devenons aveugles, c’est le danger de notre siècle saturé d’informations qui empêchent de voir la dimension et le sens d’évènements.


Notre esprit est guidé par le matérialisme et obsédé par la consommation, sans aucune mesure. L’homme a perdu le sens de la vie.


Ce tournant exigera d’avoir une flamme spirituelle, de nous élever à un niveau supérieur de vision, à une nouvelle façon de vivre. C’est un passage vers un stade nouveau de l’ère moderne.


Que signifie donc aller de l’avant ?


Donner le bon sens à l’abécédaire qui tombe du ciel.