Index d’égalité professionnelle : modalités, analyses et cartographie


Alors que le Parlement européen s’apprête à se prononcer sur la directive sur l’égalité salariale entre hommes et femmes, SPALLIAN vous propose une infographie interactive pour comprendre et analyser l’index d’égalité professionnelle français.





L’index d’égalité professionnelle

Conçu pour faire progresser l’égalité salariale entre les femmes et les hommes au sein des entreprises, l’index d’égalité professionnelle permet de mesurer les écarts de rémunération entre les sexes et de mettre en évidence les points de progression.

En France, toutes les entreprises d’au moins 50 salariés doivent calculer et publier leur index chaque année au plus tard le 1er mars. Il consiste en une note sur 100 points, calculée à partir de 5 indicateurs. Si leur note est inférieure à 75/100, les entreprises doivent engager des mesures correctives pour atteindre ce seuil d’ici trois ans.

En 2020, la note moyenne était de 86/100.


Le secteur où l’on constate le plus d’inégalités est celui de la construction, où près d’une entreprise répondante sur quatre (23%) a publié une note inférieure à 75 en 2020. Viennent ensuite le secteur des industries extractives (20%) et celui des Arts et du Spectacle (15%).

Les entreprises les moins inégalitaires sont celles des secteurs de l’immobilier (2%) et de l’hébergement / restauration (3%).


La proposition de directive européenne

La proposition de directive sur la transparence des rémunérations a été présentée par la Commission le 4 mars dernier. Elle prévoit notamment que les entreprises de l’Union européenne comptant au moins 50 salariés soient tenues de divulguer des informations permettant de révéler tout écart de rémunération entre les genres au sein d’une même organisation.


Après le Conseil de l’Union Européenne en décembre 2021, la commission des droits des femmes et de l'égalité des genres du Parlement européen l’a adoptée jeudi 17 mars 2022. Le Parlement doit maintenir se prononcer sur ce texte lors d’une session plénière prévue du 4 au 7 avril 2022.


Source : Les données utilisées sont publiées en open data par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.